Résumé de la règlementation

Au plus proche de la nature
Au plus proche de la nature

La pêche est un véritable antistress. Elle se pratique du plus simple au très complexe, avec du matériel de Pépé ou de haute technologie... Bref, à chacun son rythme et ses moyens.

Il y a un véritable angouement auprès des jeunes générations, notamment pour la pêche moderne de la carpe.

Le permis de pêche

Le permis et les timbres
Le permis et les timbres

Pour pouvoir pêcher en toute légalité en France, vous devez avoir un permis (appelé carte de pêche).

Ce permis est en vente chez tous les dataillants d'articles de pêche, parfois dans des commerces locaux pour les petites communes (bureaux de tabac...)

Sans ce permis, si vous êtes contrôlé par un garde de pêche, vous êtes passible d'une amende (jusqu'à 450€ !).

Il est donc impératif de posséder un permis.Attention : ce permis ne permet pas non plus de pêcher partout en France. Renseignez vous auprès de la fédération de pêche du département où vous souhaitez pêcher :

Le montant du permis va pour partie (environ 80%) aux différents organismes officiels de gestion du patrimoine halieutique (VNF, ONEMA...) et la part restante (env.20%) revient à l'association AAPPMA locale qui lui permet de gérer les  lots dont elle a la gestion (entretiens, empoissonnnements...).

 

Le permis est valable pour l'année en cours. Il permet de pêcher à compter du premier Janvier.

Attention : de nombreuses espèces ont une période de pêche légale, qui peut être différente pour chaque département.

Par exemple, la pêche de la truite est autorisée du 13 mars au 19 septembre 2010  le brochet se pêche à partir du 01 mai 2010. La pêche de la carpe est autorisée toute la nuit, mais la pêche de nuit ne peut se pratiquer que du 01 juin eu 31 octobre 2010.

 

Tarifs 2017 (cliquer ici pour les infos complètes):

  • Carte pour enfants de moins de 12 ans est  de 6 euros
  • Carte pour mineurs de 12 à 18 ans est de 20 euros
  • Il y a une offre promotionnelle "découverte de la pêche pour les femmes" à 32 euros
  •  Carte journalière à 9,70 euros (attention, valable uniquement le jour de validité)
  • Carte semaine à 32 euros (Cette carte d’une validité de 7 jours consécutifs vous permet de pêcher pendant une semaine en 1ère ou en 2ème catégorie, avec tous les modes de pêche autorisés) 
  • Le prix de la carte de base annuelle est de 74 euros (4 cannes dans le département d'achat et 1 canne partout en France dans les cours d'eau de 2ème catégorie
  • Enfin, le prix de la carte permettant de pêcher dans 91 départements est à 95 euros  

 

Nb : Cette carte permet d'adhérer à l'EGHO (Entente Halieutique du Grand Ouest) qui autorise la pêche dans les 91 départements suivants (sont donc exclus les département suivants, pour lesquels vous devrez investir dans des cartes de pêches spécifiques :05, 07, 39, 48, 73, 74).

 

 

 

Cliquez ici pour le site d'information de la réciprocité EHGO

Où pêcher ?

Les cours d'eau de première catégorie

Petite rivière à truite
Petite rivière à truite

En France, une rivière de première catégorie est un cours d'eau où le peuplement piscicole dominant est constitué de salmonidés (truite, omble chevalier, ombre commun, huchon). Ces espèces sont en général accompagnées par d'autres petits poissons : vairon, chabot... Ce type de rivière est souvent appelé « rivière à truites ».

Cette catégorie de rivière va du torrent de haute montagne jusqu'à la rivière ou le ruisseau de plaine, et correspond généralement au cours supérieur des rivières ou fleuves français. Ce type s'applique également pour les lacs et étangs français.

La qualité de l'eau de ces rivières est encore très bonne mais comme leur débit peut souvent être très faible, la moindre pollution peut s'avérer catastrophique pour la faune et la flore, surtout au cours des périodes de sécheresse.

Une grande rivière française est très rarement classée en première catégorie sur tout son parcours, son cours inférieur étant généralement classé en deuxième catégorie. Entre les deux on trouve ce que l'on appelle une zone mixte toujours classée en première catégorie, aussi appelée « zone à barbeaux », où cohabitent truites et poissons blancs d'eaux vives (barbeau, chevesne, hotu, vandoise...). Le brochet peut également être présent dans cette zone où il est considéré comme espèce nuisible.
La pêche dans ce type de cours d'eau est ouverte de début mars à fin septembre. À l'ouverture, les associations de pêche procèdent souvent à des lâchers de truites d'élevage beaucoup plus faciles à attraper que les truites sauvages. Les rivières de première catégorie appartiennent pour la plupart au domaine privé, ce qui implique que la réglementation de la pêche peut varier beaucoup d'un endroit à un autre et parfois sur un même cours d'eau.

Les cours d'eau de 2ème catégorie

La Saône
La Saône

Une rivière de deuxième catégorie est une rivière française où l'espèce biologique dominante est constituée essentiellement de poissons blancs (cyprinidés donc riviere cyprinicole) et de carnassiers (brochet, sandre et perche). Depuis les années 1980 ce type de rivières est également peuplé de silures.

 

Ces rivières se trouvent généralement en plaine (altitude inférieure à 400 m), et correspondent au cours inférieur des rivières ou fleuves français. Ce type s'applique également pour les lacs et étangs français.

 

La pêche dans ce type de rivière est ouverte toute l'année pour les poissons blancs et généralement de début mai à fin décembre pour les carnassiers (brochet, sandre, …).

 

Par opposition aux rivières ou lacs de première catégorie la qualité de l'eau de ces types de cours d'eau est très contrastée, elle y est souvent polluée et on y rencontre souvent le phénomène d'eutrophisation, d'où la présence massive des grands poissons du type brème, carpe ou silure capables de résister dans ces eaux de mauvaises qualité.

 

La présence du brochet dans ce type de cours d'eau diminue de plus en plus à cause de la raréfaction de zones naturelles de frai (assèchement des zones inondables, canalisation des cours d'eau, …).

 

Dans certaines rivières qui gardent un débit soutenu toute l'année et une bonne qualité d'eau (par exemple le Doubs ou l'Ain) il n'est pas rare d'y rencontrer des truites ou même encore des ombres communs.

 

Généralement toutes les grandes rivières et fleuves français sont déclarés en deuxième catégorie dans leur cours inférieur (Seine, Loire, Rhône, ...) ce qui indique clairement la qualité des eaux des grands cours d'eau français…

Vous retrouverez toutes les informations complètes sur le sujet dans la rubrique "règlementation et lois"